• Le Laboratoire

    L’approche santé de la nutrition

    en savoir plus
  • EffiNut®

    Le bilan nutritionnel personnalisé

    en savoir plus
  • Nos Produits

    Une gamme formulée spécifiquement à partir du meilleur de la nature

    en savoir plus
  • Santé et Nutrition

    Retrouvez nos conseils nutrition au service de votre santé.

    en savoir plus
  • Sport et Nutrition

    Optimisez vos performances grâce à la nutrition

    en savoir plus

Equilibre acide-base : en résumé!

L’équilibre acido-basique est une notion essentielle au maintien d’un état de santé optimale et en grande partie liée à la qualité de l'alimentation, en particulier pour prévenir  l’ostéoporose, les troubles ostéo-tendineux, les inflammations et la fatigue chronique. Un excès d’acidité tissulaire durable oblige en effet l’organisme à puiser dans ses réserves alcalines, notamment osseuses. Lorsqu’il perdure, un tel mécanisme favorise donc la déminéralisation, voire l’ostéoporose et la perte de minéraux essentiels (Calcium, Magnésium, Potassium). Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine d’un excès d’acidité tissulaire, à commencer par vos choix alimentaires. Une alimentation riche en sel de table, aliments salés (pains, fromages, charcuterie et surtout plats industriels), sodas, protéines animales et à l’inverse pauvre en fruits et légumes contenant naturellement des sels alcalinisants pour l’organisme, est synonyme de déséquilibre de la balance acido-basique. Une telle alimentation s’éloigne fortement de celle de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs il y a plus de 10 000 ans alors que notre capital génétique a lui, très peu évolué (moins de 0,01%).

Dans l’optique de retrouver une alimentation respectueuse de notre organisme, il est donc urgent de redonner une place de choix aux aliments, brut et non transformés  dans vos assiettes.

Voici les 10 points à retenir pour retrouver votre vitalité grâce à un équilibre acido-basique optimal :

1.    Réduisez votre consommation de chlorure de sodium en limitant votre consommation de sel de table et d’aliments riches en sel : pain, fromage, charcuterie, plats industriels

2.    Augmentez votre consommation de fruits et légumes, riches en Potassium sous forme organique (citrates, malates)

3.    D’une manière générale, favoriser les aliments dont le PRAL est négatif

4.    Privilégiez la cuisson des légumes à la vapeur au détriment de la cuisson à l’ébullition et des produits en conserve. Consommer des végétaux riches en Potassium tels que les bananes, les pommes de terre et les pruneaux par exemple.

5.    Buvez au minimum 1,5 litres d’eau / jour en privilégiant les eaux minérales et les eaux gazeuses riches en bicarbonates mais pauvres en Sodium. Bannissez le cola (light ou non) !

6.    Protégez votre foie en limitant les pesticides, tabac, alcool, polluants...

7.    Equilibrez votre flore intestinale 

8.    Pratiquez une activité physique régulière

9.    Apprenez à gérer le stress

10.  En cas d’excès d’acidité chronique, faites une cure de minéraux sous forme alcalinisante en quantité suffisante.