• Le Laboratoire

    L’approche santé de la nutrition

    en savoir plus
  • EffiNut®

    Le bilan nutritionnel personnalisé

    en savoir plus
  • Nos Produits

    Une gamme formulée spécifiquement à partir du meilleur de la nature

    en savoir plus
  • Santé et Nutrition

    Retrouvez nos conseils nutrition au service de votre santé.

    en savoir plus
  • Sport et Nutrition

    Optimisez vos performances grâce à la nutrition

    en savoir plus

Crise de Goutte et alimentation : que faut-il éviter ?

Définition

La Goutte est une affection fréquente liée au métabolisme de l’acide urique et touche 1% des personnes de notre société, préférentiellement les hommes après la cinquantaine. Son mécanisme biologique est complexe. La génétique, les conditions de vie (alimentation, surpoids, alcool…) sont incriminées. Elle atteint les articulations, surtout celle de la base du premier orteil, et on parle alors d’arthrite ou d’arthropathie goutteuse. Mais elle peut également affecter la peau et les reins.

Qu'est-ce que l'acide urique ?

L’acide urique est un déchet naturel de l’organisme, lié entre autre à la destruction de l’ADN contenu dans le noyau lors de la mort cellulaire. Ce processus naturel se produit lors du renouvellement de nos cellules ou lorsque nous dégradons les cellules des aliments que nous consommons.

La crise de Goutte n’est pas toujours liée à une augmentation du taux d’acide urique, mais dans certaines circonstances à une augmentation de la production d’acide urique, une diminution de son élimination par les reins ou une tendance à l’acidification des tissus va favoriser la formation de cristaux d’acide urique qui vont se déposer dans l’articulation et provoquer une réaction inflammatoire (arthrite), ou former des amas sous-cutanés (tophus) ou enfin altérer le filtre rénal (insuffisance rénal) ou se déposer dans les voies urinaires (calcul). Ceci peut se voir lorsque la destruction cellulaire est augmentée, comme lors de chimiothérapies, ou lorsque la prise de médicaments comme les diurétiques empêche la bonne élimination de l’acide urique.

Le plus couramment toutefois c’est l’excès de consommation d’aliments riches en purine comme les abats, les viandes jeunes (agneau), la charcuterie ou les poissons gras qui augmentent les apports en acide urique. Si on y associe une alimentation acidifiante, riche en sel, en fromages à pâtes cuites, en protéines animales et pauvres en fruits et légumes, cela provoque une saturation en particules acidifiantes dans les tissus constituant l’organisme et la précipitation de l’acide urique sous forme de cristaux d’urate de sodium...entraînant un risque élevé de crise de Goutte.

Aliments particulièrement riches en acide urique : 

> Les abats : ris de veau, rognons, foie, cervelle, langue, tripes, cœur …

> Les poissons : anchois, sardines, harengs, truite, carpe, brochet, saumon … mais également œufs de    poissons, coquillages et crustacés.

> Les viandes : gibiers et viandes « faisandés »

> Autres : bouillons de viande, fromages très fermentés

Nos conseils produits  : 

Protocole crise de goutte

Minéralinov : 1 stick par jour pendant 1 mois. Si crises récidivantes, 1 stick par jour pendant 2 à 3 mois.

Lors de crise y associer 4 gélules/jour de Fibrinov.

 

 

Ces informations ne se substituent pas aux conseils d'un professionnel  de santé ou à un traitement médical.